Béton armé et armatures


estimation dalle bétonVoici un contenu original, apparemment produit par la société Armaturis - fabricant de liaisons d'armatures - et animée par le présentateur Jamy Gourmaud (de l'émission "C'est pas sorcier") - et qui retrace l'histoire du béton armé. Il ne s'agit pas de conseils pour apprendre à faire soi-même une dalle en béton - mais c'est un peu d'histoire et de culture générale autour de ce sujet.

Coupleur hérissonmanchon ou liaisons d’armatures : Voici comment Jamy débute sa présentation – probablement comme étant le point culminant d’une longue évolution dans le temps – du savoir faire dans le domaine du bâtiment. Et pour en arriver là, voici quelques points d’histoire de de définitions relatives au béton et aux armatures qui le renforcent.

Histoire du béton :

Apparition :

Les prémices du béton et du ciment apparaissent donc au temps des romains – avec un mélange de chaux, des sables volcaniques et de l’eau – constituant le mortier qu’ils utilisaient pour leurs édifices. On retrouve ensuite des informations concernant la réalisation de mortier au temps de John Smeaton – ingénieur britannique – au XVIIIè siècle.

Le béton aujourd’hui :

Du calcaire, de l’argile et de la gypse constituent le ciment, et ce dernier est mélangé avec de l’eau, du sable et du gravier. Pour les aspects pratiques – n’hésitez pas à consulter notre méthode de dosage et de fabrication de béton.

Evolution de l’acier :

En même temps que le béton prenait sa forme évoluée – le XVIIIè siècle est également le temps de l’acier – qui grâce à un bon dosage de carbone – va se distinguer du fer ou de la fonte – en étant beaucoup plus résistant que ses confrères.

Pourquoi le béton et l’acier sont-ils complémentaires ?

Comme nous l’avons évoqué précédemment lors de l’article : comprendre le béton armé, la nature du béton fait qu’il dispose d’une force de compression très élevée – mais est très mal doté pour résister aux forces de tractions. C’est aussi – facteur important – un matériau très bon marché.

L’acier quant à lui – réunit toutes les résistances (à la fois à la traction mais aussi à la compression) – mais est un matériau – comparativement au béton – qui est très cher à fabriquer.

Leur complémentarité réside donc dans la réunion de leur propriétés de résistance –  le tout à un prix abordable.

Histoire et définition du béton armé !

Le béton armé (qui naît de l’utilisation d’armatures en acier à l’intérieur du béton) apparaît à la fin du XIXè siècle – et  répond aux ambitions d’architectes et d’experts en bâtiments – qui souhaitent bâtir toujours plus haut. Avec un problème immédiat : trouver et fabriquer des barres d’acier suffisamment longues pour répondre à ces souhaits. De là est issue la technique de recouvrement des barres d’acier – en respectant la règle suivante : le recouvrement doit être 50x plus grand que le diamètre de la barre d’acier. Vient ensuite le problème d’adhérence : à cette époque – les armatures béton étaient lisses – et de fait avaient une faible capacité d’adhérence au béton. La réponse a été trouvée en réalisant des barres adhérentes avec un relief permettant d’agripper le béton comme il se doit.

Qu’est-ce qu’un manchon ?

Le manchon est une attache qui permet de fixer deux barres d’acier qui sont placées bout à bout. Et parmi les différents types de manchons, vous trouverez le manchon hérisson. L’utilisation d’un manchon hérisson permet de retirer le coffrage du béton – puis de visser la barre suivante – sur celle qui est déjà noyée dans le béton. C’est donc une liaison d’armature efficace qui permet d’éviter des recouvrements de plusieurs mètres (qui consomment autant d’acier).

Le coupleur hérisson :

Le coupleur hérisson est un manchon hérisson plus résistant et solide : placées sur des barres compressées puis filetées, disposant d’écrous – cette technique renforce au maximum vos liaisons d’armatures. Le relief du manchon lui confère sa nature d’hérisson – et les qualités d’adhérence qui vont avec.

Actualité classée sous :

Sujet rangé avec les mots clés :,

Sources : Cette vidéo est diffusée par la société Armaturis : spécialiste en liaisons d'armatures.
  1. Pas encore de commentaire.
(ne sera pas publié)